dimanche 13 octobre 2013

La SF à l'honneur aux deux coins de France : E-Topie & Utopiales

L’endroit où j’aimerais être en Novembre, c’est Nantes. Non pas seulement parce que c’est une jolie ville et que ce serait sympa d’y passer, mais parce que cette ville fête la science-fiction du 30 octobre au 4 novembre dans un festival… visiblement à gros budget.




Les Utopiales, que ça s’appelle, et même que ça s’oriente sur la littérature et les BDs, les sciences, le grand et le petit écran, les jeux vidéos et l’art. En gros tout ce que j’aime vous présenter sur ce blog, et je suis trop jalouse !

N’hésitez pas à me (nous !) faire quelques petits retours si vous avez la chance d’y mettre les pieds, car je suis pour ma part exactement de l’autre côté de la France et je ne pourrai y être.


Qu’à cela ne tienne, j’ai regardé ce qu’il se passait du côté de chez moi, dans les Bouches du Rhône. Pensant ne rien trouver, bien sûr. Hé bien, je me mettais le doigt dans l’œil !

A l’occasion de Marseille Provence 2013 (pour ceux qui n’auraient pas suivi, cette ville n’est pas seulement le repaire du grand banditisme, c’est aussi la Capitale de la Culture cette année !), une série de projets regroupés sous le nom de e-topie sont diffusés sur Marseille, Aix-en-Provence et ses alentours. Ce n’est pas à proprement parler de la SF, mais plutôt des projets artistiques innovants et futuristes.




L’un d’entre eux en particulier m’a vivement impressionnée hier soir : Ryoji Ikeda, un japonais (non, sans blague ?) et son équipe ont projeté sur les façades du Musée Vasarely un spectacle son et lumière, intitulé "the radar" ; ça a donné quelque chose de très dark mais terriblement inspirant. Cet art (projection lumière et son à grands volumes et sur de grandes surfaces d’architecture) se nomme le mapping.

Je vous avais pris une petite vidéo sur mon téléphone mais malheureusement, la qualité n’est pas au rendez-vous. Nous nous contenterons donc de cette photo où il y avait une projection de planètes en noir et blanc sur une bande son grandiose...




… et pour élément de comparaison, la Fondation Vasarely de jour. Le bâtiment est écrasant, alors le spectacle, n’en parlons pas !




Il y a tout un tas d’autres spectacles par les projets e-topie dans les environs et jusqu’au 10 novembre… C’est le moment de sortir pour voir des choses d’inspiration SF !


A Marseille et ses alentours : http://www.mp2013.fr/evenements/2013/10/e-topie/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire